Le flamenco

Le flamenco est connu comme l’aspect le plus typique de la culture espagnole, notamment en Andalousie. C’est un genre musical et une danse qui se danse seul crée par le peuple andalou en se basant sur le folklore populaire issu des diverses cultures qui s’épanouirent au long des siècles en Andalousie. Le flamenco date du 18 iéme siècle

Les origines du flamenco 

Le Flamenco est issu d’une tradition vivante qui remonte à la plus haute antiquité.

Son origine est multi-culturelle. Apparue en Andalousie dans le Sud de l’Espagne, elle est le fruit d’une fusion entre des influences arabe, juive, chrétienne et gitane.

En effet,  Des influences culturelles très variées, présentes en Espagne, ont laissé leur empreinte. En 711, les Maures conquirent “l’Al Andalus” et maintinrent leur domination jusqu’a leur expulsion finale de Grenade en 1492. Durant ces siècles, les Maures ne détruisirent pas, ils assimilèrent. Les nations conquises eurent le droit de conserver leurs religions. L’Espagne en tira un bénéfice musical immense, et l’on peut encore entendre dans le Flamenco l’influence arabe (techniques enharmoniques, utilisant des intervalles plus petits que le demi-ton). Le flamenco s’organise autour de 3 axes : Le chant (cante); La danse (baile); et la guitare (toque)

L’empreinte arabe est sans doute la plus forte, du fait de l’occupation arabe en Andalousie pendant presque 800 ans. On la retrouve surtout dans le chant, dans les modulations de voix et les plaintes propres au chant andalous.

Cet art du peuple est modelé par la joie, la souffrance. Il est constamment influencé et modifié par le contexte social dans lequel il trouve ses racines.

Les instruments et les costumes du flamenco

Il y’a de nombreux instruments qui sont utilisés lors des chorégraphies du flamenco. Ces instruments sont :

  • La guitarra espanola : Elle se distingue de la guitare classique par sa taille et son points qui permettent une meilleur mobilité
  • Les palmas : Sont des claquements des mains qui accompagnent le chant. Le palmas sont les premiers instruments d’accompagnement. Il y’a deux sortes de palmas: Les palmas fuertes consistent a frapper la paume d’une main avec les doigts de l’autre. Les palmas sodas consistent à frapper les deux paumes l’une contre l’autre.
  • Les zapateados : Technique de danse qui consiste à marquer le rythme avec les pieds.
  • Les castagnettes,
  • Le piano.

L’origine du costume de flamenco se trouve dans la “bata de faena”, la robe de travail que la paysanne andalouse porte.

Le tissu utilisé était la percale et se terminait avec un ou plusieurs volants au bas de la robe, la robe est coupée de telle manière à lui conférer de l’ampleur. Des finitions mettent en évidence la beauté féminine: décolleté en V, rond ou carré, selon les époques, les cheveux remontés en chignon pour mettre en valeur la sveltesse du cou, costume moulant qui s’élargit au niveau des hanches et des volants, ce qui donne un air encore plus féminin et joyeux. Les costumes des hommes quand à eux sont les “traje corto” ou “campero” c’est une tenue vestimentaire traditionnellement portée à la campagne par les cavaliers gardiens de troupeaux de vaches et son souvent de couleur noir et accompagnés d’un chapeau.

Les accessoires les plus utilisés sont de modestes bijoux tels que des boucles d’oreilles en bois, ainsi que des bracelets peints de couleurs vives. La fleur dans les cheveux et la peineta ( peigne qui se met dans les cheveux) sont indispensables.