La corrida

La corrida, en espagnol corrida de toros est une forme de course de taureaux consistant en un combat à l’issue duquel le taureau est mis à mort. Elle est pratiquée essentiellement en Espagne, au Portugal, dans le Midi de la France et dans certains États d’Amérique latine comme le Mexique, le Pérou, la Colombie, le Venezuela, l’Équateur et la Bolivie).Elle existe depuis l’Antiquité et les règles datent du XVII ieme siècle ont été modifiées pour céder la place à de belles figures. 

La corrida est un spectacle tauromachique issu d’une longue tradition puisque sa forme actuelle, où la mise à mort est effectuée par le matador, à pied et armé de sa seule épée. La course se déroule dans des arènes et selon un rituel et des modalités bien fixés aujourd’hui, dont l’essentiel remonte à ceux définis par le matador Francisco Montes « Paquiro », avec son traité de tauromachie de 1836. 

Histoire de la corrida

La tauromachie impliquant dans certains cas la mise à mort du taureau en public comme dans la corrida, a une histoire riche en documents et traités, mais l’incertitude demeure sur ses origines.

Des historiens, chercheurs, ou écrivains, avaient appliqué à la corrida la notion de cérémonie sacrificielle des rituels antiques, ce qui a longtemps donné lieu à de multiples confusions. Les chercheurs contemporains ont désormais unanimement écarté cette théorie et l’existence d’un quelconque dieu taureau dans la corrida.

On dispose de documents visuels comme des peintures datant du 14 iéme siècle, permettant de comprendre l’évolution de la corrida.

Des données politiques, sans rapport direct avec la corrida, viennent également brouiller son histoire avec des polémiques sur l’appartenance politique et les motivations des toreros, des gouvernants, des citoyens ou des historiens.

Le déroulement d’une corrida

La corrida est un combat entre un taureau et une ou plusieurs personnes. Elle se déroule en public et est un rituel avec mise à mort. En effet, le torero tente au péril de sa vie de manoeuvrer un taureau et fait preuve de courage en l’achèvent proprement. Elle se déroule en trois phases qu’on appelle Tercios.

Lors de la première phase, le tertio de gares, le matador, les picadors ainsi que les peones fatiguent le taureau.

Ensuite, les banderilles plantent entre les épaules du taureau trois paires de banderilles.

Et enfin, lors de l’estocade, le matador effectue des passes avec la muleta lors du dernier tercio, puis tue le taureau d’un coup d’épée. Pour tuer la bête, le matador attend la charge du taureau au lieu de s’approcher de lui. L’estocada est une mise à mort très dur.

Quelques informations sur les matadors

Les matadors :

Les matadors ont l’obligation de porter un costume.

Ce costume est composé en haut de la mortera, la chaquetilla, la capote de paseo et la corbata. En bas, le matador porte la muleta, las zapatillas, la espaça et la médias de color rosa.

La couleur des costumes sont souvent choisis par les matadors mais la muleta rouge est un accessoire obligatoire. Cette derniere sert aux passes avant l’estocade.